Activités

Pôle Études

L’objectif des études réalisées est de fournir un programme de travaux chiffrés visant à rétablir les fonctions structurelles, d’étanchéité et de fonctionnement de l’ouvrage étudié.

Le diagnostic consiste à mettre en corrélation les éléments suivants de façon à définir les paramètres déclencheurs actifs et passifs et le mécanisme de désordres le plus probable :

  • Situation et historique de l’ouvrage : année et mode de construction, matériau, profondeur, positionnement sous chaussée ou trottoir, …

Ces données sont issues d’une recherche documentaire et de la visite de terrain.

  • Etude environnementale : géologie et hydrogéologie du site (nature des terrains en encaissant et en assise, présence ou non de nappe, …) amenant à définir les risques géotechniques encourus.
  • Etat de l’ouvrage issu du rapport d’inspection télévisée : type, fréquence et gravité des anomalies observées.

Les préconisations de travaux font suite au diagnostic et permettent de définir :

  • La nature des travaux envisagés (réhabilitation ponctuelle ou continue, remplacement)
  • Le but pathologique prioritaire recherché (structurel, étanchéité, hydraulicité)
  • Le degré d’urgence estimé (surveillance, préventif, curatif, mesures conservatoires)

Un chiffrage des travaux envisagés est ensuite réalisé et le rapport émis est accompagné d’un plan établi sous Autocad.

Dans le cadre de la gestion patrimoniale, l’alimentation du S.I.G. client peut être assurée par CAE (défauts observés sur l’ouvrage suite aux inspections, nature et hiérarchisation des travaux à prévoir suite aux études).

Pôle Opérations Préalables à la Réception

Les opérations préalables à la réception sont une étape essentielle car elles précèdent la décision de réception de l’ouvrage, prise par le maître d’ouvrage.

La réception a donc pour objet de constater l’achèvement des travaux, leur bonne exécution et la conformité de ces travaux par rapport à ce qui était prévu dans le CCTP Travaux.

Les opérations préalables à la réception comprennent 3 typologies d’essais :

  • Les essais de compactage permettent de tester la totalité des remblaiements et sont réalisés avant inspection et épreuve d’étanchéité.
  • Les inspections visuelles ou télévisuelles sont réalisées sur la totalité du réseau (collecteurs, branchements, regard de visite et boîte de branchement).

Elles sont effectuées soit par examen direct depuis la surface du sol pour les boîtes de branchement, soit par examen visuel depuis l’intérieur de l’ouvrage pour les réseaux visitables et regard de visite. Pour les canalisations non visitables et les branchements, l’inspection est réalisée à l’aide de caméras d’inspection.

  • Les contrôles d’étanchéité sont réalisés après remblaiement total des tranchées. Ils peuvent être de deux types : test à l’air ou test à l’eau.


Pôle Auscultation des réseaux

Inspection des réseaux en service

CAE dispose d’une expérience de plus de 10 ans dans l’inspection des réseaux d’assainissement.

Les prestations d’inspection visuelle ou télévisuelle de diagnostic permettent de vérifier l'état et le fonctionnement de réseaux existants.

Outre la vérification des caractéristiques d'un ouvrage (diamètre, matériau, raccordements de branchements, ...), ces inspections permettent de détecter et de localiser les anomalies observées sur cet ouvrage :

» Défauts structurels : fissures, effondrements, déformation, dégradations de surface, ...
» Défauts d'assemblages : décentrages, déboîtements, ...
» Défauts d'étanchéité visibles : infiltrations, exfiltrations, ...
» Défauts hydrauliques : obstacles, dépôts, pénétrations, ...
» Défauts de géométrie : flaches, changements de section, ...
» Défauts de raccordements de branchements

Les observations sont établies et codifiées selon la norme NF EN 13508-2. Ces inspections permettent donc aux maîtres d'ouvrage de connaître l'état de leur patrimoine et de planifier leurs programmes d'entretien ou de travaux (curatifs ou préventifs).

CAE dispose en complément d'un véhicule d'intervention équipé d’un robot de fraisage KASRO 3.6 permettant d’éliminer les éventuels obstacles (tels que racines, dépôts ou branchements pénétrants) pouvant être présents dans les réseaux d'assainissement (du DN200 au DN600).

A partir de l'exploitation de ces données d'inspection, ainsi que des données géologiques et hydrogéologiques du terrain, CAE peut également établir un rapport de diagnostic et préconisation de travaux des ouvrages inspectés.

 

Auscultation des ouvrages difficilement accessibles 

L'auscultation d'ouvrages difficilement accessibles (réseaux en service, siphons, puits) est réalisée par sonar, associé selon les cas à une caméra et/ou un laser. Elle permet de vérifier l'état et d'estimer le taux d'encombrement de ces ouvrages.

Les conditions d'accès et/ou d'exploitation (ouvrage immergé, partiellement immergé et/ou présence de gaz) sont telles que leur inspection nécessite des dispositifs de mise en sécurité délicats et/ou de chômage très couteux. L'auscultation par sonar, couplée selon les besoins à une caméra et/ou un laser, permet de s'affranchir de ces contraintes et de fournir des informations sur l'état d'encrassement de l'ouvrage ausculté et/ou d'éventuelles dégradations structurelles (corrosion, ...).

En ce qui concerne les ouvrages partiellement immergés, outre le sonar, le flotteur pourra être équipé d'une caméra pour l'inspection de la partie non immergée ainsi que d'un laser embarqué permettant de tracer la géométrie de la partie non immergée de l'ouvrage et ainsi de détecter d'éventuelles dégradations des maçonneries. Le couplage du sonar et du laser permet de reconstituer le profil complet de l'ouvrage.

Il est également possible d'équiper l'engin flotteur de capteurs de gaz dangereux (CO, H2S, CH4 ...). L'enregistrement des valeurs de ces capteurs permet alors de localiser et mesurer les poches dangereuses dont on sait qu'elles sont autant d'indicateurs du fonctionnement de l'ouvrage.

Génie Civil

Le patrimoine bâti de nos clients est plus vivant que jamais car les normes de qualité et de sécurité en vigueur sont toujours plus précises et exigeantes.

En matière de conservation du patrimoine, CAE fournit aux exploitants techniques les éléments de pertinence des politiques de maintenance.

Les équipes de CAE offrent une surveillance physique régulière des ouvrages d’art et bâtiments par le biais d’auscultations ou d’inspections (visites pédestres).

Dans le cadre du suivi et du contrôle qualité des chantiers de réhabilitation de collecteurs visitables, CAE réalise les prestations suivantes :

Contrôles qualités avant travaux

» examen des notices techniques
» élaboration des plans de contrôle qualité adaptés à l'ouvrage,
» élaboration des plans de prélèvement par type de matériau,
» établissement des fiches d'opérations préalables à la réception.

Contrôles qualité pendant travaux

» visite préalable et réunion préparatoire et de suivi,
» contrôle de mise en œuvre et essais de convenance,
» contrôle des matériaux frais en cours de chantier,
» contrôle de ferraillage,
» contrôle des épaisseurs de béton frais,
» contrôle de l'état des injections,
» essais en laboratoire sur matériaux durcis,
» levée des non conformités.

Contrôles qualité après travaux (essais préalables à la réception)

» auscultation mécanique ou acoustique,
» inspection visuelle (parements, raccordements de branchements, ...),
» rédaction des rapports de fin de travaux.

Topographie

» Géoréférencement de réseaux : les points sont levés dans le référentiel Lambert 93 (RGF93 CC49)

» Scan 3D : L'outil permet de scanner tout type d'ouvrage (regards, collecteurs visitables, bassins, locaux techniques ...) puis de traiter le nuage de points ainsi obtenu à l'aide de différents logiciels adaptés à l'objectif recherché (diagnostic, coupe, réalisation d'une maquette numérique ...)

 

BIM, la gestion dynamique du patrimoine

Forte de son expertise dans le domaine de l’assainissement depuis une dizaine d’années, l’entreprise CAE s’est tournée vers un axe d’innovation majeure : le BIM.

Le Building Information Modeling ou plus communément BIM est une démarche collaborative qui a pour objectif l’élaboration d’une maquette numérique commune d’un ouvrage. La maquette numérique BIM est une représentation graphique en 3D de l’ouvrage incluant une base de données unique et commune à tous.

Toutes les informations contenues dans la maquette sont partagées par l’ensemble des acteurs qui participeront de près ou de loin à tous types de travaux et/ou projets sur l’ouvrage.t à construire un

Le bureau d’étude CAE peut vous apporter un vrai savoir-faire sur le sujet et proposer une prestation « intelligente » à forte valeur ajoutée, pour remplir les obligations du BIM.

Les opportunités du BIM pour nos clients sont nombreuses :

  • Augmentation de la qualité et rapidité décisionnelle face à une meilleure compréhension pour le choix des variantes, des solutions techniques
  • Meilleur suivi du projet et de la vie de l’ouvrage
  • Facilitation de mise en place de GMAO (gestion de maintenance assistée par ordinateur)
  • Optimisation économique, d’organisation, sécurité pour la GMAO
  • Efficacité et réactivité pour la communication
  • Transmission simplifiée de l’ouvrage aux exploitants

CAE propose à ses clients l’élaboration d’une maquette numérique initiale en début de projet, pour que chacun des différents sous-traitants impliqués puisse renseigner ses données.